Immobilier Brive la Gaillarde et alentours (19100), immobilier Corrèze, vente et achat de maisons, appartements, location étudiante et location studios et appartements

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

La récupération d'eau de pluie pour l'usage extérieur de la maison

Publié le

Sur votre terrain à bâtir en Corrèze, ou même pour votre maison actuelle, pourquoi ne pas faire des économies pour vos usages extérieur en récupérant l'eau de pluie ?  Même les collectivités profitent de cette manne : il est en effet possible de récupérer des milliers de litres à l’année ! Cette solution étant peu coûteuse et le matériel vite rentabilisé, vous contribuerez ainsi  à la préservation de la ressource tout en faisant des économies.
 

 

Les avantages de l’eau de pluie


Lorsque l’on sait qu’en France l’eau coûte 3€ le m3, et est en hausse constante, les économies sont certaines avec l’eau de pluie !
C’est de plus une eau de qualité car celle du réseau est chargée en produits chimiques pour la rendre potable. Alors que celle ci est sans calcaire et plus douce.

 

Quels usages ?


C’est l’eau idéale pour vos plantes, sans chlore ni fluor. Pour laver la cour, la terrasse, les vélos, poubelles : ne prenez pas l’eau du réseau mais celle de pluie ! Comme elle n’a pas de calcaire elle ne laissera aucune trace blanche sur son passage. 

A l’intérieur de votre maison, l’usage est très réglementé. L’arrêté du 21 août 2008 précise que l’eau de pluie récupérée à l’aval des toitures peut être utilisée pour les usages domestiques extérieurs, l’évacuation des excrétas, et sous conditions, pour le lavage du linge (à titre expérimental).

Pour être utilisée en intérieur (pour vos wc par exemple), l’eau de pluie doit avoir son propre réseau de canalisation indépendant afin de ne pas se mélanger à l’eau potable et une signalétique explicite doit être installée pour ne pas qu’elle soit consommée.

 

Comment collecter l’eau de pluie ?

Pour récupérer cette eau venue du ciel il suffit d’installer des cuves et de les relier aux descentes de gouttières par un collecteur équipé d’un filtre (pour éviter de récupérer aussi l’eau des déchets, feuilles insectes…). Ce trop-plein évacué permet d’éviter le dépôt de vase au fond de la cuve. 

 

Combien de litres peuvent être récupérés ?

Tout dépend de la région où vous habitez. Pour l’évaluer, il suffit de multiplier la superficie (en m2 au sol du bâtiment) par la pluviosité annuelle (en m). En Corrèze vous pouvez compter sur 366 mm de précipitations en hiver, et 364 mm au printemps donc une bonne hauteur de pluie, par rapport à la moyenne nationale qui est à 273-243 mm. 

Pour avoir plus d’informations sur la pluviométrie régionale, rendez-vous sur le site de l’Institut français de l’eau de pluie.

Cependant si votre toit est fait dans un matériau non compatible avec la future utlisisation de l’eau qui aura ruisselé dessus (amiante, plomb), il vaut mieux éviter ce système. Renseignez-vous sur les matériaux qui composent votre toiture : l’ardoise ou la tuile sont préférables !

 

Les différents types de cuves

Elles peuvent être enterrées, mais c’est plus coûteux, ou hors sol mais moins esthétique. Pour la contenance, vous pourrez choisir de 500 litres pour un usage d’appoint à plusieurs milliers de litres pour un usage à l’intérieur et un grand jardin.

Les citernes souples (constituées d’un tissu très résistant) et auto-portante ont l’avantage de pouvoir être installées soi-même très facilement, à l’extérieur, sous une terrasse ou un vide sanitaire. Dans le kit vous aurez également les accessoires pour un raccordement à une ou plusieurs gouttières. 

Les cuves enterrées sont conçues en amont de la construction, et sont en béton ou pierre calcaire.


Quelles aides pour le système de récupération d’eau de pluie ?


Ces installations bénéficient d’un taux réduit de TVA à 10% pour la fourniture  et l’installation dans votre résidence principale achevée depuis plus de deux ans.
Certaines collectivités territoriales proposent quelques subventions, y compris pour des collecteurs de jardin, notamment dans le cadre des agendas 21, mais elles ne sont pas généralisées. Renseignez-vous auprès de votre commune et de votre département de la Corrèze ou du Lot

Pensez donc à ce système de récupération d’eau de pluie en amont de la construction de votre future maison dans la région de Brives-la-Gaillarde !

Consultez le catalogue de nos terrains à bâtir
 

Beyssen Immobilier